Promoteurs immobiliers, marchands de bien, assurez-vous !

Quel rôle et quelle plus-value peut apporter l'intermédiaire d'assurances au maître d'ouvrage ?

courtier immobilierSouscrire l'assurance obligatoire "dommage ouvrage" n'est pas aussi simple qu'il y paraît. Il faut gérer des données techniques en amont de l'opération de construction. Le courtier doit être un intervenant impliqué dans la souscription pour éviter certains pièges.

Technique non courante, vérification des garanties d'assurance des entreprises intervenantes au chantier, choix des garanties, etc...

I/ Travaux de technique non courante : qui les déclare à son assureur ?

Le maître d'ouvrage
Le maître d'ouvrage n'a pas nécessairement l'information de l'existence de technique non courante, pourtant c'est lui qui devra en faire la déclaration à l'assureur dommage ouvrage lors du remplissage du questionnaire proposition "dommages ouvrage". En cas d'erreur c'est lui qui supporterait la fausse déclaration, intentionnelle ou non.

II/ Garanties facultatives dites connexes aux garanties de nature décennale des intervenants

  1. Les garanties dommages matériels aux existants non soumis à l'obligation d'assurance
  2. Le bon fonctionnement des éléments d'équipement
  3. Les dommages immatériels consécutifs

III/ Les dommages avant la réception tous risques chantier, la responsabilité civile du maître d'ouvrage

Dans la majorité des cas c'est le maître d'ouvrage qui souscrit ces garanties, pourtant, dans le cas de la Tous Risques Chantier notamment, ce sont les entreprises qui ont la responsabilité de l'ouvrage à construire. Pourquoi donc le maître d'ouvrage doit seul participer au paiement de cette prime ?

Doit-il vraiment assurer ce risque ?

assurance immobilier

IV/ A retenir

Seul le maître d'ouvrage ou les bénéficiaires successifs des garanties supporteront une fausse déclaration portée au questionnaire proposition c'est vous, le maître d'ouvrage, qui en prenez la responsabilité à sa signature.

V/ Le rôle d'un intermédiaire d'assurances spécialisé

Le rôle de l'intermédiaire d'assurances est essentiel dans cette phase de mise en place des garanties. Il doit vérifier l'adéquation entre le dossier technique fourni à sa compagnie et les nécessités techniques de la construction qui créent des situations particulières.

Aussi, il devra effectuer un réel audit des garanties d'assurance des entreprises en amont de la signature des marchés. c'est la condition pour optimiser le coût et les garanties des contrats d'assurances à souscrire par le maître d'ouvrage.

Avec 25 années d'expertise dans l'assurance construction, TECHNIK'ASSUR vous propose un service réel d'assistant du maître d'ouvrage pour les opérations d'assurances en amont de la construction. Si vous le souhaitez, nous entrons en relation avec l'architecte, le contrôleur technique ou tout autre intervenant, afin de vous décharger intégralement de cette mission de constitution du dossier technique. Cette prestation continue au-delà de la souscription avec un suivi précis du dossier technique et de la gestion des sinistres.